Fondée en 646, par Saint-Landelin, un moine envoyé par le Pape Martin pour prêcher l'évangile dans les Gaules et en Belgique, c'est vers 673 que la première église abbatiale fut bâtie à cet endroit, elle fut au cours des siècles, plusieurs fois reconstruite. 

la dernière église abbatiale, bâtie sur le dessin de St Pierre à Douai, formait un tiers de toutes les constructions que comprenait l'abbaye. 
bénite le 8 décembre 1755, elle fut démolie à la Révolution. Il ne reste que 5 colonnes en pierre, vestige de cette époque.

Le mur d'enclos fut construit en 1749, il s'étendait derrière les maisons à gauche en entrant dans la rue du moulin, depuis la place de l'ancienne mairie jusqu'au pont de l'hogneau.

La maison abbatiale fut reconstruite dans son style actuel vers le milieu du XVIIIe siècle. sa façade est totalement opposé au tracés actuel de la rue du moulin. Avant la révolution, c'était une belle demeure : lambris sculpté, peintures, cheminée monumentale en marbre disparue durant la tourmente...



La maison abbatiale ( reconvertie en logements), la porte d'entrée de la cour des communs de l'abbaye, le grand moulin, les dépendances ( reconvertis en logements également ) sont toujours visibles.
Ces bâtiments sont inscrits à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Quelques dates :

Saint Landelin est né en 613 à Vaux en Artois, sous le règne de dagobert.
l est baptisé en 623, son parrain est St Aubert qui aurait été évêque auxiliaire de cambrai.

Il ira 3 fois à Rome et c’est au cours de 3e voyage qu’il rencontre Adelin et Domitien.

St Landelin fonde l’abbaye de Lobbes, Domitien la dirige lorsque Landelin part pour Aulne où il fonde une autre abbaye.
Ensemble, ils fondent l’abbaye de Wallers en Thiérache.

En 642, ils arrivent dans la forêt d’Amblise

En 648 ils y construisent des huttes de branchages.
Landelin fiche son bourdon en terre, il jaillit une source. L’eau en grande abondance faisait des ondes crespelues

ce lieu fut appelé CRESPIN

Nous avons toujours dans le bois du compose la fontaine St Landelin.
L’abbaye de Crespin est fondée là où le ruisseau de la fontaine – le Quinquerniau - se jette dans l’Hogneau – ou Honniau.

Landelin meurt le 15 juin 686. Un manuscrit de la bibliothèque St Petersbourg relate dans le sacramentaire de Tournay, dont l’écriture est du IXe siècle, la mémoire de la déposition de St Landelin.

St Domitien porte la bonne parole du coté de Thivencelles et St Aybert. Adelin portera la bonne parole du coté d’Hensies et Pommereuil.
St Aybert né en 1060 meurt le 7 avril 1140.

De 1080 à 1802 : 48 abbés sont passés à l’abbaye de Crespin.

Le blason de l'Abbaye de Crespin

Le blason, bleu azur fretté de 6 pièces semble sillonné de canaux qui rappellent le travail des moines pour assécher le territoire et est entouré de feuilles de chêne et de glands qui rappellent la grande forêt d’Amblise, la solidité, la ténacité, la persévérance des moines et des crespinois.

Il est crossé et mitré.

C’est Clément VIII, pape en 1595, qui autorisa les abbés de Crespin à porter la mitre et la crosse. Mais il est à remarquer que nos abbés déjà en 1214 avaient un sceau représentant l’abbé crossé et mitré.

En savoir +

Si vous avez trouvé cette page grace à ce QR Code...
Bravo, bonne visite dans notre ville...